Fabrication de sabots de faune


TUTORIEL

 

Fabrication de sabots de faune pour le cosplay

 

Auteur : Hanabi no Cosplay

Univers : League of Legends 

Personnage : Soraka Dryade

© 2018 Hanabi no Cosplay

 

Le tutoriel est téléchargeable en PDF en cliquant ici 

 

1.Introduction

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment réaliser des sabots en bois. Ceux qui sont montrés ici ont été faits en bois, pour le cosplay de Soraka Dryade (League of Legends).

 Les avantages de cette technique sont le coût peu élevé et la solidité. En revanche, cela nécessite d’avoir les outils pour travailler le bois et une bonne journée de travail (hors peinture).

 Il existe plein d’autres techniques pour faire des sabots pour le cosplay :

  • Résine (voir les tutoriels de Lightning Cosplay)
  • Mousse EVA et worbla (voir le tutoriel des sabots de Kindred de Kiwi Cosplay sur Facebook)
  • Polystyrène extrudé : il suffit de tailler les sabots directement dans la mousse et coller à la chaussure. Cette technique est extrêmement rapide et peu coûteuse, mais le résultat est fragile. Au moindre choc ou trace d’ongle, il restera une trace.

 

2.Matériaux & Outils

Matériaux :

  • Chaussures à talon une taille supérieure à la vôtre, j’ai acheté les miennes à Newlook pour 8€ en période de soldes. Comme je chausse du 40, je les ai prises en taille 41.
  • Une planche de bois, j’ai utilisé du MDF d’épaisseur 18mm acheté à Leroy Merlin
  • Deux sur-semelles en gel (ou de la mousse EVA 5mm haute densité si vous ne voulez pas en acheter)
  • Fausse fourrure (blanche ou de couleur). Celle utilisée ici a été achetée en ligne pour 10€ le mètre.
  • Papier, crayons
  • 8 vis à bois à tête plate et 8 rondelles
  • Velcro, fil à coudre et aiguilles
  • Colle néoprène ou colle chaude
  • Bande anti-dérapante adhésive, achetée à Leroy Merlin
  • Cellophane
  • Ruban adhésif large

Outils :

  • Une scie électrique pour le bois. Vous pouvez aussi scier à la main mais ça sera très long.
  • Une ponceuse électrique. Vous pouvez aussi poncer à la main mais ça sera très long.
  • Une perceuse/visseuse ou tournevis, avec embouts adaptés à vos vis
  • Des étaux, ou autre moyen de pression
  • Des protections (à mettre impérativement dès que vous manipulez une scie, une perceuse ou une ponceuse !!) :
    • Lunettes de protection
    • Masque à cartouches
    • Gants anti coupures
    • Chaussures fermées
    • Vêtements couvrants

 

3.Partie 1 : le sabot

Tout d’abord, il faut réfléchir aux dimensions de votre sabot. Dessinez le dessous et le dessus, et réfléchissez à la hauteur. Vous aurez besoin de superposer plusieurs épaisseurs de bois pour arriver à la bonne hauteur. Reportez votre dessin sur la planche de bois, autant de fois que nécessaire pour avoir la bonne hauteur. Par exemple, si vous voulez un sabot de 6cm de hauteur et que votre planche a une épaisseur de 2cm, vous devrez le reporter 3 fois pour chaque côté.

Comme les sabots de Soraka sont larges au niveau du sol puis plus fin au niveau du pied, j’ai réduit mon dessin pour chaque couche.

Patron du sabot

 

Chaque sabot est composé de 3 couches de 18 mm de bois, que je collerai ensuite, soit une hauteur total de 5,4 cm. Une fois terminés, je ne les ai finalement pas trouvés assez hauts et j’ai rajouté une épaisseur de bois en dessous. Leur hauteur finale est donc 7,2 cm.

 

Dessin des différentes couches du patron sur la planche de bois

Ensuite, découpez tous vos morceaux de sabots avec la scie électrique. Collez les ensemble avec de la colle à bois, et faites pression avec des étaux pendant toute la durée de séchage de la colle. Attention à bien aligner vos morceaux de sabots lorsque vous les collez.

Coller les différentes couches de bois

 

 

 

4.Partie 2 : la chaussure

Pendant que la colle à bois sèche, nous allons nous occuper de la chaussure. Choisissez une paire de chaussure à talons assez hauts (8-10 cm), sans plateforme, dans lesquelles vous êtes à l’aise et une taille supérieure à la vôtre. Pour être sûr de la taille, essayez-les avec des sur-semelles en gel ou en mousse. Les sur-semelles rendront vos pas plus confortables plus tard. Ensuite pour tester le confort, marchez uniquement sur la pointe des pieds sans posez le talon de la chaussure. Vous devez pouvoir marcher sur la pointe sans douleur au niveau des orteils. Le type de chaussure dépend totalement de la morphologie de votre pied, vous pouvez utiliser des chaussures ouvertes comme des bottines, selon votre préférence.

Pour ma part, j’ai choisi des chaussures ouvertes au niveau des orteils, pour éviter d’avoir les orteils compressés après plusieurs heures à les porter. Grâce au système de laçage, elles sont bien serrées sans être gênantes.

 

Exemple de chaussure

Prenez ensuite une scie à main ou une scie circulaire et découpez le talon. Attention, la plupart du temps, il y a des tiges métalliques à la base du talon qui sont assez difficile à couper. Si votre découpe n’est pas propre, poncez avec une ponceuse à disque ou à bande, ou encore un outil multifonction (Dremel par exemple).

Découpe du talon

Découpe du talon

 

5.Partie 3 : assemblage

Reprenez vos sabots et vérifiez que la colle est bien sèche. Si c’est le cas, passez au ponçage : donnez-leur la forme souhaitée en ponçant directement le bois, puis en comblant les trous éventuels avec de la pâte à bois. Ne mettez pas de pâte à bois sur le dessus ou le dessous du sabot. Continuez ensuite à poncer et enduire jusqu’à ce que votre sabot soit de la bonne forme et de la texture souhaitée.

Pour ma part, j’ai choisi une texture lisse toute simple, que j’ai obtenue en recouvrant les sabots avec de l’enduit de lissage.

 

 

Ensuite, collez à la néoprène ou à la colle forte le bout de la chaussure sur le haut du sabot. La colle n’est là que pour positionner la chaussure sur le sabot, vous devez maintenant ajouter des vis pour fixer la chaussure sur le sabot.

 

Asseyez-vous, enfilez les chaussures et fermez les bien (lacet, zip …). Appuyez-vous un peu sur vos pieds sans vous levez. Le but est de voir la position de vos orteils dans la chaussure lorsque vous êtes debout. Prenez ensuite un marqueur, et placez 3 ou 4 emplacements de vis entre vos orteils. Votre poids du corps ne doit pas être en contact avec ces points. Prenez ensuite vos vis à bois, vos rondelles, et la perceuse/visseuse. Enfoncez les vis avec une rondelle, pour traverser la chaussure et le bois du sabot. La vis doit être moins longue que la hauteur du sabot, de manière à ne pas ressortir de l’autre côté. Essayez ensuite les chaussures pour vérifier que les vis ne vous gênent pas.

 

Emplacements des vis

 

Vous remarquerez vite que marcher avec ces chaussures-sabots pendant longtemps vous fait mal à la plante des pieds. En effet, tout le poids de votre corps repose sur le bout de vos pieds et cela peut vite provoquer des crampes. Pour ajouter un peu de confort et amortir les chocs pendant que vous marchez, ajoutez une sur-semelle à l’intérieur de vos chaussures.

Ici j’ai fabriqué moi-même une semelle en mousse EVA d’épaisseur 5mm, mais c’est encore plus confortable avec une semelle en gel (que vous pouvez trouver dans les magasins de sport). Prenez ensuite votre bande antidérapante, et collez-en sous les sabots. Cela vous évitera de glisser sur des sols lisses comme ceux des conventions.

Et voilà, les chaussures-sabots sont terminées !

 

 

 

 

Autre exemple de chaussures réalisées par Zeldash : 

 

 

6.Partie 4 : chaussettes en fourrure

Prenez votre rouleau de cellophane et enroulez votre jambe de la chaussure jusqu’au genou. Mettez ensuite du ruban adhésif partout sur cette surface. Découpez ensuite le scotch et le cellophane à l’arrière du mollet, et devant le long du tibia. Vous allez obtenir un patron de votre jambe que vous reporterez sur la fourrure.

Au niveau du talon, votre patron en scotch n’est pas “plat”, il y a un relief. Pour que cette courbe soit reportée sur la fourrure, faites une encoche de 2-3 cm. Vous verrez que le relief du patron va naturellement s’aplatir.

 

 

 

Reportez ensuite 4 fois ce patron sur votre fausse fourrure (n’oubliez pas de faire 2 parties “droite” et 2 parties “gauche” en miroir), et cousez les deux par deux du côté où il n’y a pas de poils. N’oubliez pas de laisser une ouverture en bas et en haut pour enfiler la chaussette. Retournez ensuite les chaussettes, enfilez-les, enfilez les sabots et voilà !

 

 

 

Si tout tient parfaitement, vos jambes de faune sont finies. Si les chaussettes ont tendance à glisser de votre genou, vous pouvez coudre un élastique au niveau du pli du genou. Si elles ont tendance à “remonter” et à laisser voir la chaussure, collez du velcro sur la chaussure et à l’intérieur de la chaussette de telle sorte que le velcro maintienne la chaussette en place sur la chaussure. Si votre fourrure n’est pas de la bonne couleur, vous pouvez la teindre avec un mélange d’alcool ménager et de peinture acrylique. Pour voir les différentes techniques de teinture, vous pouvez regarder les tutoriels de Chimeral CosplayArt.

 

 

7.Résultat final

 

8.Références

 

  • Autres photos de la fabrication du costume

https://www.facebook.com/HanabiNoCosplay

  • Sabots en résine de Lightning Cosplay

https://www.lightningcosplay.com/shop/books-and-ebooks/the-faun-book-ebookpdf-de/

  • Sabots en mousse et worbla de Kiwi Cosplay

https://www.facebook.com/pg/kiwicosplayfr/photos/?tab=album&album_id=1653110708271108

  • Teindre de la fourrure par Chimeral CosplayArt

http://www.chimeral-cosplayart.com/2018/04/teindre-fourrure/

 

Dans la même catégorie

Commentaires